CRERA - Comité Ethique

CRERA Comité de Réflexion Ethique et de Reconnaissance des Aînés

COMITE ETHIQUE

REFLEXION SUR L’ETHIQUE

Le concept d’éthique relève de l’incertitude bien que les principes en soient repérables. L’éthique comprend les idées de morale, de valeurs, de responsabilité, de justice… L’éthique n’ignore pas la morale, ni les valeurs mais elle naît d’un questionnement. Si l’idée du bien et du mal est inscrite dans le « marbre » des habitudes et des codifications sociales, l’éthique exige une pensée critique, elle demande du concret et elle est opératoire. Elle prend un autre visage lorsqu’elle est confrontée à des difficultés. C’est pourquoi l’éthique demande une action commune, elle met les Hommes à contribution. Telle est la démarche du CRERA qui convoque l’éthique à l’épreuve du temps présent en référence aux personnes âgées. Interroger, questionner ce qui s’élabore ensemble pour avoir un éclairage de son action, l’éthique est pensée dans un mouvement, un changement pour faire évoluer les lois, les réglementations qui portent sur l’accompagnement et la prise en compte des personnes âgées. L’éthique consiste à tenir compte de la parole de l’Autre, elle est associée à la personne dans sa singularité faite à la fois de désir et de réflexion. Elle est intérieure au sujet, c’est la référence de l’être-sujet, libre, responsable de lui-même et de ses actes. L’éthique permet un exercice critique de la conscience. Elle est la recherche du « juste ». Elle opère sur le terrain de la reconnaissance de l’autre comme sujet et dans la réciprocité des libertés. L’éthique est un « va et vient » incessant, c’est « le lieu d’un appel », penser notre rapport à l’autre est une responsabilité. Pour Emmanuel Lévinas, « l’éthique c’est l’inquiétude de l’autre semé dans le même ».

L’éthique renvoie au droit naturel constituant le principe d’universalité qui échappe à tous les pouvoirs. Il est caractère de ce qui est transcendant et qu’aucune loi, ni réglementation, ni pouvoir ne peut abolir ou aller au-delà. Il est le rejet total du non acceptable. Le droit naturel est un objet de référence. C’est un comportement limite et exemplaire. Il s’inscrit dans une « temporalité-durée », il a une capacité de reproduction illimitée en tout temps et en tous lieux. Il est un point limite, un noyau dur et fort qu’aucune institution ne doit entamer. Il est souvent une réponse à l’aveuglement des hommes enfermés dans le présent. Le CRERA a rappelé le 27 novembre 2015, les principes essentiels que constituent l’éthique et son essence parce que l’enjeu des politiques publiques à l’endroit des personnes âgées est tel qu’il interroge l’avenir et la réelle prise en considération des problématiques singulières des ainés. Les lois qui s’échelonnent aujourd’hui dessinent notre univers mental de demain et une des missions du CRERA est de veiller à l’état des situations de terrain (EHPAD, SSIAD…) en lien avec les orientations des politiques publiques. Ainsi, l’éthique référée au droit naturel ne l’empêche pas d’être transgressé même s’il existe. D’ailleurs c’est parce qu’il existe que les atteintes à la dignité humaine pourront être connues et reconnues.

L’éthique est au cœur du principe d’humanité.

Le CRERA appelle à veiller aux situations sociales et de vie quotidienne des personnes âgées comme aux situations professionnelles. Et cela pour deux raisons essentielles. En premier lieu, à cause du caractère insidieux de cette perte ou mise en danger de ce principe, en second lieu, à cause de l’usure et/ou la routine professionnelle qui met à mal les meilleures motivations.

Nous avons observé à partir d’une description de situation pratique qui se voulait bienveillante , bien-traitante que les facteurs de responsabilité amènent souvent les professionnels à renforcer la sécurité , en multipliant les verrous, les pratiques sont équivalentes à ce que Goffman et Foucault ont dénoncé dans les pratiques hospitalières ou encore les lieux d’enfermement. Les professionnels sont aux prises avec des problématiques qui les dépassent. Confrontés aux difficultés des situations, ils peuvent mettre en place des pratiques protectrices sans les interroger suffisamment ou encore les nier, faire comme s’ils elles n’existaient pas. L’absence d’un travail en équipe peut soulever aussi le problème de la représentation morcelée des personnes âgées. Il a été rappelé l’importance de la nécessité de travailler en équipe. Le travail en équipe permet un ajustement des pratiques en passant de l’entre-deux à l’entre-plusieurs dans lequel la personne âgée à toute sa place. Il repose sur des échanges et l’entraide qui permet à chaque professionnel de se situer dans une action pluridisciplinaire coordonnée devenant de ce fait interdisciplinaire.

Un dernier point est soulevé. La construction du sens du vocabulaire dans les pratiques participe aussi de l’éthique. En effet, par le vocabulaire, les mots pénètrent les pratiques. Penser les pratiques dans une référence à l’éthique, c’est-à-dire inscrites dans la « recherche du juste » met en évidence l’importance d’un travail sur les mots utilisés et leurs sens comme gage d’une réflexion approfondie sur les pratiques fondée sur une meilleure connaissance et précision en ce qui concerne leurs contenus.


Prendre connaissance de nos réfléxions, voir nos comptes-rendus ci dessous :


LA PLACE DE L'AIDANT FAMILIAL

L’inter-génération, le Vivre ensemble

3 février 2017

CRERA COMITE ETHIQUE

Que ce soit à domicile ou en établissement les personnes âgées ont plus tendance au repli voir au retrait de la vie sociale. Elles ont moins envie de faire l’effort d’échanger et discuter avec les autres, et tendent plus fréquemment à se recentrer sur elles-mêmes. Certaines s’arrangent de leur solitude, parfois la recherchent. ll faut donc respecter ce choix mais être vigilant que ce choix n’est pas par défaut ou par résignation.
De plus dans un contexte de perte ...

Lire la suite

Publié le 03 Fevrier 2017 par Administrateur

Catégorie: Comité éthique - comptes rendus

ETHIQUE LANCEUR D'ALERTE

27 janvier 2017

CRERA COMITE ETHIQUE

La Commission nationale de déontologie et des alertes en santé-environnement est installée
Publié le 27/01/17 - 17h45 - HOSPIMEDIA

La ministre de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer, Ségolène Royal, a installé le 26 janvier la Commission nationale de déontologie et des alertes en santé-environnement.
Créée par la loi relative à l'indépendance de l'expertise en matière de santé et d'environnement et à la protection des lanceurs d'alerte, cette ...

Lire la suite

Publié le 27 Janvier 2017 par Administrateur

Catégorie: Comité éthique - comptes rendus

LE RESPECT DES MINORITES SEXUELLES DANS LA FILIERE GERIATRIQUE

27 janvier 2017

CRERA COMITE ETHIQUE

les Petits Frères des Pauvres, initiateur du collectif GreyPRIDE.

Que deviennent les vieux gays, lesbiennes ou transexuels lorsqu'il vieillissent ? Ne devrait-on pas naturellement les retrouver dans les maisons de retraite ? Dans le public suivi par les associations de soutien ou parmi les personnes suivies par les structures d'aide à domicile ? Une rapide enquête m'a permis de constater que ces minorités ont une tendance à disparaître dans un anonymat qui n'interroge pas ...

Lire la suite

Publié le 27 Janvier 2017 par Administrateur

Catégorie: Comité éthique - comptes rendus

LES AIDANTS

Difficultés et réussites

18 novembre 2016

CRERA COMITE ETHIQUE

« L’inter-génération « , « le Vivre ensemble » , « La place de l’aidant ou de l’accompagnant » « Le droit et le besoin de poursuivre des liens sociaux et familiaux »
Comment les aidants professionnels, bénévoles et familles contribuent-ils ensemble à en être les garants ?
Difficultés et réussites


Contexte
La personne âgée quel que soit son lieu de vie reste et demeure malgré sa perte d’autonomie un membre important de la cellule ...

Lire la suite

Publié le 18 Novembre 2016 par Administrateur

Catégorie: Comité éthique - comptes rendus

LA FIN DE VIE

6 juin 2016

CRERA COMITE ETHIQUE

Présentation de la loi Leonetti Clayes sous l’angle du juridique :
Loi du 2 février 2016, parue le 3 février 2016.
Cette loi pose 2 problématiques :
1- Le pouvoir de la personne : soulevée par l’affaire LAMBERT et toute son évolution pour déterminer les volontés de la personne, dans un coma dépassé, sans directives anticipées, ni de personne de confiance désignée par M.Lambert.
2- Le questionnement sur le traitement : Le traitement est-il sous 1 arrêt de ...

Lire la suite

Publié le 06 Juin 2016 par Administrateur

Catégorie: Comité éthique - comptes rendus

LA SEXUALITE DES PERSONNES AGEES

8 avril 2016

CRERA COMITE ETHIQUE

Au-delà des recommandations quelle est la position du CRERA ?

La sexualité n’étant pas une pathologie, donc pas de réponses médicales mais des réponses de bon sens. Parlons nous de :
• Sexualité ?
• Sexe ?
• Sensualité ?

Selon l'Organisation Mondiale de la Santé en 2002 : «La sexualité est un aspect central de la personne humaine tout au long de sa vie de 0 à 120 ans, et comprend le sexe biologique, l'identité et le rôle sexuel, ...

Lire la suite

Publié le 08 Avril 2016 par Administrateur

Catégorie: Comité éthique - comptes rendus

LA SPIRITUALITE

11 mars 2016

CRERA COMITE ETHIQUE

1. Rappels sur la commission Ethique :
La commission éthique a pour objectif de :
-Débattre sur des sujets concernant les personnes âgées, en lien avec les concepts de l’éthique.
-Faire l’état des lieux de l’existant
-Recueillir les propositions de réalisation de l’idéal projeté.
-Analyser des écarts et faisabilité raisonnable.
-Ces travaux devraient permettre la réalisation d’un livret éthique du CRERA
-Il devrait également nous aider ...

Lire la suite

Publié le 11 Mars 2016 par Administrateur

Catégorie: Comité éthique - comptes rendus

CONTENTION

Liberté d'aller et venir

12 février 2016

CRERA COMITE ETHIQUE

Il est rappelé ce qu’est la contention
« Une atteinte à l’intégrité corporelle et qui altère par conséquent la dignité de la personne. Avons-nous le droit de soumettre à une contention, que ce soit physiquement, architecturalement, médicalement, pour protéger ? Entre droit, respect fondamental des libertés, et devoir de protéger les plus vulnérables où placer le curseur ? »
La conférence de consensus recommande d’apporter une réponse humaine, organisationnelle ...

Lire la suite

Publié le 12 Fevrier 2016 par Administrateur

Catégorie: Comité éthique - comptes rendus