CRERA Comité de Réflexion Ethique et de Reconnaissance des Aînés

LA MISSION DU CRERA

Donner la parole aux citoyens pour répondre aux attentes des personnes âgées d'aujourd'hui et préparer le vieillissement de demain.

L'ACTION DU CRERA

"Bien vivre à domicile - Bien vivre en établissement" Veiller à ce que soit respecté la dignité des personnes âgées. Faire reconnaître leurs droits humains fondamentaux.

QUI EST LE CRERA ?

Le CRERA, association ouverte à tous citoyens : seniors, personnes âgées, familles, étudiants.
Le CRERA regroupe des associations de bénévoles et des professionnels.

LES INFOS DU CRERA

Opération "Monalisa" à écouter sur France Info

suivez le lien ci-contre   Retrouver le sourire avec l'opération "Monalisa"

 

FRANCE INFO SENIORS

Un RDV de seniors  Le Dimanche à 5h50, 8h27, 12h25, 22h55, 00h25

Un coup de fil à une personne âgée seule ?

Renseignements, dossier d'information, candidature bénévole :
AU BOUT DU FIL, Association Loi 1901 – Site web : www.auboutdufil.org

CRERA - PROCLAMATION D'INTENTION


Tout membre adhérent au CRERA se voit opposer la proclamation d’intention dont il a pris connaissance, et assure en respecter le contenu.



Les membres de l’Association CRERA :


  • Déclarent être tous moralement concernés par l’accompagnement des Aînés,
  • Affirment l’impérieuse nécessité de voir se mettre en place les moyens d’une prise en charge spécifique réellement adaptée, et ceci quel que soit leur lieu de vie,
  • Demandent un accompagnement individualisé, médical, social, culturel et civique en fonction du degré de perte d’autonomie de chaque personne, avec la recherche continue de la préservation de leur dignité, de leur liberté et de tous leurs droits,
  • S’engagent à mettre en œuvre au sein de l’association toutes les réflexions, études, recherches éthiques sur une stratégie de développement pour une prise de conscience par l’opinion publique de l’ enjeu de civilisation, qu’est la reconnaissance des Aînés, seule apte à faire évoluer les cadres juridiques, administratifs et réglementaires actuels,
  • Manifestent leur volonté, dans le cadre d’une éthique personnelle affirmée, de rechercher et de promouvoir, en toutes circonstances, les bonnes pratiques pour la bientraitance des aînés, et, ainsi oeuvrer concrètement dans leur environnement social, professionnel et familial pour leur reconnaissance.